mercredi 13 juin 2012

planche de vol : de 0° à 60° c'est le mieux, surtout 60°


On met des planches de vol devant nos ruches, enfin il y en a qui n'en mettent pas, les abeilles se débrouillent non?
Dans un autre sens vous avez déjà vu beaucoup de fleurs plattes comme la table du salon vous?

Mais il y en a que ça travaille ! voici une étude financée dans le cadre de recherche sur les stratégies d'atterrissages d'avions, d'hélicoptères et d'approches de (N)avettes spatiales


L'article original est ici en anglais mais google et notre ami (surtout intégré dans Chrome) et  en PDF pour les collectionneurs par ici  (il y a des agrandissements et même des .ppt )

où l'on montre que l'atterrissage des avettes est le plus sûr et le plus simple et plus précis avec une inclinaison 60° de la planche de vol et devient moins evident à partir de 120° (inclinaison inversée de la paroi de la KenyanTBH par exemple, mais la plus sûre à l'intérieur)

Le dessin illustre le fait que, lors de l'atterrissage sur une plate-forme à 60° , l'ensemble des six pattes et les antennes entrent en contact avec la surface plus ou moins simultanément, et les antennes sont orientées perpendiculairement à la surface, c'est même mieux pour les abeilles blessées à qui il manque un ou les 2 antennes.



Bref si vous voulez faire djoser sur vos planches de vol "space" indiquez donc aux moqueurs qu'elles sont issues de la recherche spaciale !


les références
Evangelista, C., Kraft, P., Dacke, M., Reinhard, J. and Srinivasan, M. V. (2010). The moment before touchdown: landing manoeuvres of the honeybee Apis mellifera. J. Exp. Biol. 213, 262-270.


1 commentaire: